le responsable de l’union de france des taxis en province, avait ete place mardi soir en garde a vue

La colère est principalement causée par le fait que les deux moyens de transport se révèlent être en très grande concurrence, car proposant des services assez similaires. Il s’est déroulé un incident qui pourrait bienêtre l’incident de trop, et qui pourrait faire déborder le vase, pourtant leurs relations pourraient nettement aller mieux. A Nice, le président des taxis de la .../... la suite de cette production