guepiere : les variations coquines seront etendues

D’une bonneterie usuelle à une bonneterie sexy

Texte proposé par Vente lingerie coquine

La bonneterie existe depuis l’Antiquité, toutefois la bonneterie ne savait peu être qualifiée de sexy à cette époque. Elle servait principalement à cacher la poitrine des demoiselles qui était considérée comme choquante. La bonneterie plus moderne apparaît à la Renaissance, grâce à l’apparition du corset. Rarement pratique, il est particulièrement consacré à affiner la taille et à immobiliser le dos droit. Il est réservé à l’aristocratie. Au 16e s., la culotte de coton se répand. On est encore très loin de la bonneterie sexy.

Le soutien-gorge est inventé au commencement du XXe s., et il demeure un complément fonctionnel. En ce XXe s., les demoiselle aiment également exhiber des bas qui épurent leurs gambettes et enivrent les yeux des mâles. Malheureusement cette pratique est souvent assimilée à la dépravation. Les femmes aiment mieux la bonneterie classique qui est définie par des nuances chair ou sombres et des formes passe-partout. C’est à la fin du XXe s. que plusieurs inventeurs mettent le fantasme au coeur de la bonneterie en alliant badinage et harmonie.

La bonneterie sexy nécessitera de considérer le juste milieu entre libertinage et grossièreté pour enflammer la convoitise sans être X. La bonneterie sexy use des standards des personnes du cabaret. Les cotons vont être délaissés au profit des soieries.

La libido est au coeur de la bonneterie sexy. Si le noir et le rose font généralement leur efficacité, la teinte ultime de l’invitation corporelle est fréquemment exploitée : le rouge. Exhiber de la bonneterie sexy est une promesse de jouissance. Cette bonneterie sexy insinue plus qu’elle ne montre. Les guêpières représentent des classiques de la bonneterie sexy et modifient le corps. La bonneterie sexy réveille l’épouse sage en nymphe fatale. Les matières transparences dévoilent ce qu’il faudra de peau pour susciter l’envie.

Lingerie : que devriez-vous avoir dans les placards

Pour commencer, il faut correctement déterminer sa taille. La taille impropre pour un bonnet et le soutien-gorge sera désagréable à porter. D’autre part, on trouvera bien à l’intérieur d’un tiroir parfait des sous-vêtements pur coton. On trouvera bien pareillement quelques ensembles de bonneterie de grandes enseignes, sans négliger la bonneterie particulière pour le sport de genre brassière. Il est pareillement intéressant de détenir toujours quelques lingeries de teinte peau. Et enfin, préférez les lingeries sans bretelles qu’avec bretelles invisibles. Ces bretelles seront inesthétiques et jaunissent assez vite à l’utilisation.

Référence complémentaire : Lingerie sexy pas cher