les nouvelles technologies ont eu un impact notable sur le metier de chasseur de tetes, au meme titre que beaucoup d’autres jobs.

On ne peut qu’observer que les évolutions au sein du domaine nous offrent l’opportunité de s’améliorer en fiabilité, en rapidité et en efficacité en ce qui concerne l’exercice de notre métier. Nous devons ces gains de productivité entre autres à l’essor et au perfectionnement des databases, qu’elles de provenance des réseaux sociaux du monde professionnel comme LinkedIn ou Viadeo ou bien des sites emplois. Hormis le fait que c’est bien la puissance des bases de données et également leur connectivité avec internet qui sont les constituants des véritables enjeux des années 2015 pour une personne qui vient recruter, la transition vers le mode 2.0 s’est avéré être le challenge qui est relevé par le métier au courant des années 2005. Sans une base de données qui soit performante, travailler dans l’univers du recrutement depuis plusieurs années.

Concernant un tout autre plan, on vient identifier un autre point positif dans l’aisance de plus en plus marquée de l’utilisation des outils numériques par les candidat(e)s et pour la la connectivité des candidatures. De notre ère on ne reçoit que des candidatures sous format électronique, toutefois, il y a quelques années à peine, nous recevions encore par courrier une grande quantité de candidatures papier. Cela améliore nettement l’archivage et le traitement, et je ne parle même pas de le bon impact en ce qui concerne l’environnement. Avec comme cause la lourdeur du traitement qu’il génère en plus de la difficulté à en extraire aisément les informations qu’il recèle, l’unique récent outil qui ne parvient pas à vraiment trouver sa place en recrutement est le CV Vidéo. Il se trouve être en l’état pratiquement inexploitable dans le cas d’un recruteur, et il n’est pas forcément des plus adaptés pour les différents métiers, ainsi se pose le problème de l’universalité de cet outil.

Informations competences ressources produites par conseil développement personnel

Évoquons finalement que des moyens de communication de plus en plus fait pour le grand public, en outre l’entretien en visioconférence via Face Time, pour n’en citer que deux, rendent possibles aux recruteurs peuvent avancer d’une manière plus significative au sein du processus de recrutement avec des candidat(e)s vivant loin sans avoir à leur faire faire de déplacement.